Troubles digestifs

Certains troubles du transit, douleurs abdominales  peuvent résulter :

 ■ d’un trouble neurovégétatif :

- Parasympathique (nerf cardio-pneumo-digestif encore appelé nerf vague) et

-    Orthosympathique  (arc réflexe vertébrale) 

Ostéopathe Compiègne Karine Thissen Krzeptowski
Correspondance entre colonne vertébrale (moelle spinale...) et organes. Netter.

Chaque organe correspond à une région de la colonne vertébrale. J' investigue ces relations, sans pour autant prétendre qu'il existe dans tous les cas un lien de cause à effet entre un dysfonctionnement vertébral et la santé de tel ou tel organes.


L' ostéopathe n'intervient pas sur les pathologies organiques, mais seulement sur les problèmes fonctionnels d’origine mécanique réversible. Ce qui veut dire que l'ostéopathie ne soigne pas les maladies des organes eux mêmes, mais peut améliorer leur environnement mécanique, vasculaire, neurologique et donc le "terrain".

ou de résistance d’un plan de glissement au sein d'une "articulation viscérale'', càd entre les enveloppes des organes. Cette "adhérence" crée un point de fixité  dans une direction donnée (adhérence fonctionnelle ostéopathique). On nomme ces enveloppes : fascias, aponévroses, séreuses...

Paroi er viscère de l'abdomen : coupe sagittale médiane. Image reprise de : Atlad d'anatomie humaine. Netter. Traduction Pierre Kamina. Edition Masson
Paroi et viscères de l'abdomen : coupe sagittale médiane. Netter. Ici pour mise en évidence des épiploons, mésocôlon transverse et mésentère.

Améliorer la motricité viscérale ainsi que l’apport et le drainage sanguin, ( par exemple par une action réflexe sur les *mésos et *épiploons) , participe à la régulation de la fonction digestive.

 Voir signification de ces termes anatomiques en bas de page.


 Avertissement:

Nos techniques manuelles dites "viscérales", sont susceptibles d’apporter,  un avantage clinique et thérapeutique, mais les troubles viscéraux très sérieux chez l'adulte ne constituent pas l'indication première de l'ostéopathie. Consultez votre médecin en première intention, pour exclure une pathologie médicale nécessitant une prise en charge médicamenteuse ou chirurgicale. En cas de doute, l'ostéopathe vous orientera vers lui. 



* le fascia : est « un tissu conjonctif omniprésent dans le corps humain. Il forme une matrice qui sert de support à tout l’organisme. Les fascias interpénètrent et entourent tous les organes, les muscles, les os et les fibres nerveuses “. (source : International Fascia Research Congress – http://fasciacongress.org/about.htm)

La première fonction des fascias est donc d’assurer la continuité tissulaire au sein de l’organisme. Il est considéré comme un organe à part entière qui relie toutes les parties du corps.

* Epiploons : replis du péritoine,  très vascularisés.

* Le méso : membrane provenant d'un repli du péritoine, unissant un organe (par exemple l'intestin), à la paroi abdominale, et contenant des nerfs et des   vaisseaux. Un des exemples les plus connus est le mésentère.


Ostéopathe à Compiègne: Karine Thissen Krzepowski.  13 rue des Domeliers, 60200 Compiègne.