CRÂNE ET FACE

Je suis spécialisée dans le domaine crânien

ostéopathe compiègne karine Thissen Krzeptowski

Image de couverture du livre de : MJ, Deshayes : "Repérages crâniens -Cranial Landmarks.. Edition : cranexplo.

Les os qui composent le crâne possèdent des biseaux et des points pivots témoins d’une certaine malléabilité et des modifications apportées notamment par l’expansion des tissus et viscères en accroissement mais aussi par les forces musculaires posturales (muscles et fascias) et des forces manducatrices (c. à d. de la mâchoire).

Ces pièces osseuses présentent des conduits ostéo-membraneux par lesquels transitent nerfs, artères, veines…

Une tension ou perte d’élasticité intra sutural, intra-osseuse ou membraneuse crânienne peut gêner l’entrée ou la sortie des liquides, perturber l’information nerveuse et entraîner migraines, céphalées, fatigue oculaire, douleur faciale, syndrome douloureux de l’articulation temporo-mandibulaire (mâchoire), problème lacrymaux, certains acouphènes de type sifflement qui peuvent avoir une origine mécanique, vertiges. 

Image: Guffroy C.

-"Les articulations crânio-rachidienne, temporo-mandibulaire, le maxillaire et la mandibule sont liés par un équilibre mutuel.

-Les aponévroses dure-mériennes prolongent dans le crâne l’action des muscles cervicaux. "J. Delaire

 

Les manipulations ostéopathiques du crâne par des techniques dites "structurelles", agissent sur le tissu conjonctif des sutures articulaires et notamment sur leurs points pivots anatomiques, sur les tensions des *membranes crâniennes.

* l"es lignes de force, incluses dans la membrane duremérienne, sont en continuité avec les lignes de force des travées osseuses du crâne et de la face". B. Arbuckle

 

En agissant sur le tissu conjonctif des foramens vasculo-nerveux de la base crânienne notamment, on permet une meilleure liberté les flux liquidiens et du passage des structures neurologiques, ceci également en restituant le cas échéant, la latitude sans contrainte de l’occiput (os de la base du crâne) sur l’atlas (1er vertèbre cervicale).


Les techniques crânienne que j'utilise sont appliquées aussi bien sur le crâne que la face et sont appelées techniques structurelles. Il s'agit d'une approche relativement récente et pragmatique.