Ostéopathie dans le domaine féminin

Je suis spécialisée dans les soins ostéopathiques de la femme : 

Femme enceinte et Ostéopathie

GROSSESSE : les motifs de consultation les plus courants sont : la sciatalgie de la femme enceinte, douleurs fessières, cruralgie de la femme enceinte, douleurs inguinales, douleurs sous diaphragmatique avec gène respiratoire, coccygodynie (douleur ou problème mécanique du coccyx). 

La station debout peut elle aussi être améliorée pour mieux gérer l’équilibre du corps de la mère.

ostéopathe compiègne- Karine Thissen Krzeptowski
Traitement ostéopathique chez femme enceinte

Images:  reprise modifiée d'image de  G. Boudéhen

Préparation à l'accouchement et Ostéopathie

L’accouchement exploite les capacités de mobilité du bassin pour faciliter le passage de la tête du bébé. De même, toute la grossesse devrait s’effectuer sans contrainte excessive du dos. Une manipulation adaptée permet au bassin d’exploiter au mieux son potentiel d’élasticité.  Lors du passage, le crâne du bébé se moule ainsi sans forcer sur le cadre osseux.

 

ostéopathe compiègne -Karine Thissen Krzeptowski

Image reprise de la maternité Arc-en-Ciel.

Post partum et Ostéopathie

 LA PHASE DE DÉ-GROSSESSE :

les motifs de consultation les plus fréquents sont :

  • des douleurs de coccyx post-partum, 
  • des douleurs périnéales ou pelvienne post-postum,
  • de cicatrice d’épisiotomie gênante,
  • les plaintes de suite de péridurale ou interprétées comme telles,
  • les sciatalgies du post-partum,
  • les *douleurs aux rapports (dyspareunies),

 

 * Pour ce qui concerne les plaintes fonctionnelles et devant l’absence de signes objectifs ou organiques.

 


Un restriction mécanique au niveau du bassin ou spécifiquement du coccyx, tension ligamentaires,  perte de mobilité de l’utérus, adhérence, cicatrice….perturbent les échanges vasculaires, et influence le « terrain ».

 

« Le microbe n’est rien, le terrain est tout ». 


La manipulation veillera à restaurer la mobilité tant au niveau du cadre osseux qu’au niveau des organes du petit bassin, de l’appareil ligamentaire et des "tissus" en général.

 

J'investigue  les structures interdépendantes par les variables de régulation : mécanique, neurologique, vasculaire, neuro-vasculaire. 

 

En améliorant la trophicité locale, on améliore le terrain et on optimise la fonction.

 


Je travaille en collaboration avec les sages-femmes, et les kinésithérapeutes spécialisées  pour ce qui est de la rééducation post partum ; notre approche est complémentaire.